Actualité gastronomique le robot pour le fast-food momentum machines

Published on août 10th, 2017 | by Cuisinier

0

Un robot fast food prépare 400 hamburgers par heure

Ce restaurant robotisé est un peu plus près de mettre les travailleurs des fast food au chômage

mini mixeur plongeur professionnel

mini mixeur plongeur professionnel

Une start-up de la robotique a généré une nouvelle série de financements dans le cadre de sa quête pour remplacer les humains par des robots dans les cuisines des restaurants fast-food. Momentum Machines a assuré plus de 18 millions de dollars de financement. La start-up avait déjà généré des investissements de Google et Khosla Ventures dans le passé.

Cette société basée à San Francisco a déclaré qu’elle a déjà construit un robot travailleur pour la fabrication d’hamburgers qui peut exécuter les tâches de jusqu’à trois travailleurs de la cuisine: griller la viande de boeuf, ajouter de la laitue, des tomates, des cornichons et des oignons et laisser tomber tout sur le pain des hamburgers sans l’ aide des humains … Il est totalement autonome et peut produire jusqu’à 400 hamburgers par heure. « Notre appareil n’est pas destiné à rendre les employés plus efficaces », a déclaré le cofondateur Alexandros Vardakostas. « Il est destiné à les éviter complètement ». Évidemment, la robotisation de la préparation culinaire s’applique, à ce jour, surtout dans les fast-foods, car dans les restaurants gastronomiques les outils des cuisiniers sont les appareils de préparation culinaire comme ce mixeur ici à droite.

La société a travaillé sur son premier emplacement de vente au détail depuis juin de l’année dernière. Il n’y a toujours pas de date d’ouverture prévue pour le vaisseau amiral, mais il devrait être situé dans le quartier South of Market de San Francisco. Les San Franciscains songent à l’idée d’une expérience de restaurant avec des interactions humaines minimales depuis des années. En 2015, la chaîne alimentaire futuriste Eatsa a ouvert ses portes au centre-ville. Le restaurant végétarien, spécialisé dans les bols de quinoa, automatise le processus de commande et de ramassage. Il a été étendu à New York et à Washington, DC. À San Francisco, les robots effectuent également des livraisons de nourriture pour le Eat24 de Yelp et versent du café au Café X. Ces changements, ainsi que d’autres preuves que l’IA pourrait déplacer de vastes bandes de travailleurs, ont même incité un politicien de San Francisco à considérer une «taxe robot» afin de d’aider à compenser la dévastation sur l’emploi qu’une main-d’œuvre robotique pourrait apporter. Bien que Momentum Machines élimine le besoin de cuisiniers, le personnel d’accueil et le personnel de garde seront probablement nécessaires. Une offre d’emploi de Momentum Machines l’été dernier nous a donné notre premier aperçu de ce que le restaurant pourrait être.

« Les hamburgers vendus seront frais et grillés sur commande, servis sur brioche grillée et accompagnés par une variété infiniment personnalisable de produits frais, assaisonnements et sauces », a déclaré l’annonce.

La pression pour augmenter les salaires des travailleurs de la restauration rapide – jusqu’à 14 € l’heure dans des endroits comme New York City, San Francisco, Seattle et Los Angeles – peut accélérer la transition pour automatiser plus d’emplois. Un rapport de mars de Cornerstone Capital Group, « The Economics of Automation: Quick Serve Restaurant Industry », dit que «l’automatisation complète actuellement le travail, en particulier dans le processus de commande. Si la pression salariale s’intensifie, cependant, l’orientation se déplacera, probablement, et les entreprises chercheront à remplacer le travail ».

L’éthique du travail est importante, mais elle manque à plusieurs millennials, des personnes nées de la fin des années 1980 à lan 2000. « Beaucoup d’entre eux ne veulent pas s’engager dans un travail répétitif et ne sentent pas qu’ils doivent respecter un calendrier. L’industrie de la restauration rapide ne veut pas les payer pour apprendre l’éthique de travail au boulot, de sorte qu’elle adopte de plus en plus l’automatisation pour réduire les coûts. « Le résultat? Les robots remplacent les humains pour certaines des tâches les plus répétitives.


About the Author



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑
  • Nos derniers articles

  • Archives